Escortes

Tout ce qui concerne le transport exceptionnel, c'est par ici !
Avatar du membre
FranceV-X
Administrateur du site
Messages : 124
Enregistré le : dim. 4 oct. 2020 01:56
Localisation : Lille
    Windows 10 Firefox
Groupes :
Pays :
France (fr)
France

Escortes

Message par FranceV-X » dim. 18 oct. 2020 10:34

Escortes

Introduction

Un transport routier exceptionnel peut compromettre gravement la sécurité routière en raison de ses dimensions et/ou de son poids. Il peut en outre entraver le reste du trafic. Pour ces raisons, la plupart des États membres exigent qu’un convoi routier exceptionnel soit accompagné d’une escorte. Pour l’heure, chaque État membre applique son propre régime d’escortes policières, privées ou mixtes.

Dans certains États membres, la police n’a pas l’habitude d’escorter les convois routiers exceptionnels, sauf lorsque le chargement présente un poids et/ou des dimensions extrêmes. Parfois, les escortes policières sont payantes.

Pour agir en tant que « chef de convoi », il faut avoir obtenu une autorisation de l’État membre traversé. Certains États membres n’autorisent pas nécessairement les « chefs de convoi » en l’absence des services de la Police.


7.2. Catégories d’escortes

7.2.1.Catégorisation par fonction

Les principales fonctions d’une escorte sont les suivantes :
  • avertir les autres usagers des dangers potentiels suscités par le transport routier exceptionnel,
  • faciliter le passage du transport routier exceptionnel et/ou
  • diriger la circulation routière aux carrefours, ouvrages d’art, ronds-points, etc. (rôle assumé par la police et/ou un chef de convoi disposant d’une qualification spécifique).


L’autorisation nationale de l’État membre traversé est requise avant de pouvoir agir en tant que chef de convoi. Certains États membres n’autorisent toutefois pas les chefs de convoi en l’absence des services de la Police, ou interdisent à tout particulier de régler la circulation.


7.2.2.Classification des escortes

Un transport exceptionnel peut susciter différents niveaux de risques vis-à-vis des autres utilisateurs en fonction de ses dimensions, de son poids et de la catégorie de route empruntée. Ces lignes directrices recommandent les catégories d’escortes suivantes en fonction du risque :

Tableau 5 : Catégories d’escortes

Image

1. Au Danemark, tous les transports exceptionnels ont une limite de vitesse spécifique, mais ne doivent pas nécessairement être escortés.

  • Escorte de type A :
    • au moins un véhicule pilote.
  • Escorte de type B : au moins :
    • Deux véhicules pilote, ou
    • Un véhicule pilote et une escorte policière ou équivalente (chef de convoi autorisé/certifié).
Image

Remarques :
  • Le tableau 5 est fourni à titre de recommandation générale. Il ne faut pas oublier que les définitions des autoroutes et autres routes peuvent varier entre États membres. La largeur de la route n’est pas le seul critère important : la densité du trafic, l’état de la route et la présence ou non d’un accotement stabilisé entrent aussi en ligne de compte.
  • Si un transport routier exceptionnel correspond à plus d’une colonne du tableau, c’est le régime d’escorte le plus strict qui s’applique.
  • Il faut toujours au moins une escorte et/ou un chef de convoi qualifié si le transport exceptionnel implique un non-respect des règles et signalisations générales de la circulation (vitesse limitée, dépassement interdit, circulation à sens unique, traversée d’un ouvrage d’art,...). Dans pareille situation, certains Etats membres exigent une escorte policière, tandis que d’autres demandent au moins un chef de convoi qualifié par véhicule pilote.
  • Les sociétés d’escorte peuvent toujours ajouter des véhicules pilote au nombre spécifié dans le tableau. En règle générale, l’escorte de niveau “supérieur” peut toujours remplacer un modèle inférieur.